« Depuis que j’ai ma TSHAKA, elle est toujours avec moi » - Matéo 8 ans -..........« C’est adapté à tous les âges, ça favorise la motricité, la créativité, j’en ai acheté pour mes 3 enfants de 4, 6 et 11 ans » - Marie 32 ans -.....Voir toutes les TSHAKA.....« Avec Juliette et Andréa à la récré, on se lance des défis » - Anaé 10 ans -..........« On sort la TSHAKA aux intercours pour se faire une brésilienne (Frapper la TSHAKA avec les mains et surtout les pieds et se faire des passes sans qu’elle ne tombe à terre) » –Arthur 19 ans -.....Voir toutes les TSHAKA.....« Moi avec ma TSHAKA j’inventes plein de MOOV’ » - Octave 7 ans -..........« Nous on sort la TSHAKA à la récré du collège pour se faire un 4Kré, c’est trop cool et en plus c’est autant des garçons que des filles qui participent » - Lola 13 ans -.....Voir toutes les TSHAKA.....« Avec Maman on fait des figures ensemble et on leur donne des noms » -Cloé 4 ans-..........« Nous ce qui nous éclate avec la TSHAKA c’est le freestyle entre potes. On met la zic et on enchaîne les MOOV’, on fait des figures à plusieurs » - Zelia 17 ans -..........« Trop cool, avec un simple petit objet des centaines de figures, Ca me permet de jouer avec mes enfants et de ne pas oublier de jouer ! » - Olivier 42 ans - Voir toutes les TSHAKA

La Légende de TSHAKA

La légende débute en des temps ancestraux dans la forêt Tropicale du Gombo, Ancien continent aujourd’hui disparu. Les sages de la Tribu TIKA pensaient qu’il fallait effectuer tous les gestes de la vie quotidienne en pleine conscience de manière à apprécier le mouvement : MOOV’.


Ils répertorièrent tous les gestes que le corps pouvait exécuter.   Sont apparus 9 MOOV’ de base :          Lancer, Envoyer : TOSS,

Attraper : KATCH,              Porter : KARY,              Bloquer : BLOK,             Rouler : ROLL,              Amortir, réceptionner : SMOOZ,

Percuter, frapper avec toutes les parties du corps : TSHAK' ,             Percuter, frapper uniquement avec les pieds KICK' ,  

          Sauter, danser tourner, effectuer des gestes pour le style, pour l’attitude, pour le plaisir : STYLEE.

Pour s’exercer en s'amusant, ils utilisaient une petite balle molle tressée avec des fibres de plantes et remplies de petits cailloux d’émeraude. Lorsque, de toutes les parties du corps, ils percutaient la balle pour l’envoyer en l’air, on entendait TSHAK’.  C’était le jeu préféré des enfants, des jeunes et même des adultes. Avec le temps, cette pratique s’appela TSHAKA. 

 

Ils enchaînaient les différents MOOV’ pour effectuer des COMBOS. On se défiait, certains COMBOS devenaient emblématiques et preuves d’un certain niveau. 

Certains joueurs ou joueuses enchaînaient COMBOS sur COMBOS en improvisation. On appela cette prouesse : le TSHAKA FREESTYLE.

 

D’autres l’effectuaient dans le rythme et  sur le son de la musique. Cela devenait le TSHAKA DANCE. 

 

Un jour, un membre de la tribu partît découvrir le monde. Dans sa poche, il emmena sa TSHAKA.  Elle lui permît beaucoup de rencontres, d’échanges et de plaisirs. Ainsi il apprenait les langues (ensemble des MOUV’ nécessaires à la vie quotidienne et toutes les parties du corps). 

Certains devenaient à leurs tours des joueurs de TSHAKA habiles. On les appelait TSHAKA MASTERS.  Chacun avait son style, son niveau, mais tous s’appliquaient à réaliser les gestes les plus fluides possibles, les plus amples, les plus gracieux, les plus difficiles ou les plus rigolo…. 

 

Avec tous ces MOOV’, on inventa aussi des dizaines de jeux. 

 

Par la suite, la Tshaka fut représentée par un personnage joyeux et dynamique dessiné sur toutes les véritables TSHAKA .  


 TSHAKA Community - Joueurs/collectionneurs -

 

 

 

 

TSHAKA Péda - Professionnels animation/éducation